Leçon de déneigement

Publié le par Fly

Hier soir, alors que j'etais en train de manger un plat de coquillettes (appelées ici Macaronis) nappé d'une sauce bolognese-pesto à la douce odeur de gerbe et saupoudré d'un melange de fromages locaux indeterminés, un son strident me fit bondir à la fenetre. Un 4x4 somme toute banal passait au ralenti dans la rue en emettant un bip-bip à vriller les tympans. Ne venant pas à bout du mystere, je retournais à mon plat de pates qui en avait profité pour refroidir, sans pour autant changer de goût à mon grand dam.


Une heure plus tard, je paraphrasais Francis Cabrel en « descendant quelques arpeges » lorsque je fus interrompu par un fort vrombissement qui venait de la rue. Je me penchai alors pour m'apercevoir qu'un coté de la rue avait été entierement vidé de son stationnement. Plus une seule voiture.

Quelques secondes plus tard je vis passer en trombe un immense chasse neige qui propulsa partie de l'epaisse couche de neige au milieu de la rue. Il étai suivi de près par son fils, un mini-chasse-neige specialement conçu pour les trottoirs, à fond de cale pour reussir à suivre la foulée de papa. Quelques secondes plus tard, un second-mini essayait de rattraper le reste de la fratrie, encore plus au taquet que son frère.


Puis plus rien.


Je me replongeais dans mon morceau lorque je vis une seconde fois la petite famille passer à fond les ballons, mais en sens inverse. Et comme on pouvait s'y attendre, ils sont repassés une troisieme fois, un peu plus à la cool, certainement essouflés par leur deux premiers sprints.


Presque immédiatement, ce bon vieux tonton Joe dans son gros camion americain bleu electrique avec des klaxons sur le toit passa au ralenti, tout à coté de la tante Bertha – une souffleuse à neige géante – qui avalait des tonnes de neige à la minute pour les recracher dans la benne.


Et voilà, en 5 à 10 minutes, comment on ôte les 20 cm de neige qui sont tombé ces derniers jours. Alors je sais, vous allez me dire « beh oui mais ils ont le matos et puis ils sont habitués » et vous auriez raison. N'empeche que c'est impressionant d'efficacité...


J'aurai aimé prendre quelques photos pour imager la leçon mais j'ai été pris de vitesse. Peut être une prochaine fois, quand ils feront l'autre coté de la rue... En attendant, les voici, pris sur le net:


Le papa


Les petits


Le tonton


La tata (à gauche)


A bientôt pour de nouvelles aventures du quotidien outre-atlantique.

Florian, TéléCanada, Montréal (comme ils disent ici les reporters sur le terrain)



PS: message personnel --> Mike, en cherchant des photos de deneigement, j'ai elucidé le mystere de nos vélos, dont on avait retrouvé les roues pliés à 90° en rentrant de week end à Quebec: c'est les engins de deneigement! Il paraît que c'est un grand classique et effectivement j'ai croisé plusieurs fois ici des vélos completement eclatés sur le trottoir mais je n'avais jamais fait le lien entre eux. C'etait pourtant simple, elementaire je dirai même :)


nos vélos (hyper adaptés aux conditions climatiques), les deux à gauche

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
po faux...<br /> J'adore le coup de la souffleuse à neige, trop fort!<br /> Toutefois, une question me taraude: ou est ce qu'ils bazardent toute cette neige après??? Ils "irriguent" les champs canadiens? Ils renflouent les rivières???
Répondre
F
<br /> bonne question, je te remercie de l'avoir posé :)<br /> <br /> En fait il y autour de la ville plusieurs "depots à neige" dans lesquels les camions viennent vider leur contenu. Ca doit etre pas mal impressionant, parce que sur un hiver, et sur toute<br /> l'agglomeration de Montréal, il tombe une montagne de neige...<br /> J'ai entendu à ce propos aux infos que cette année, ils avaient dû ouvrir plusieurs nouveaux depots, suite aux precipitations exceptionnelles.<br /> <br /> <br />
C
ouah, la tata j'avais jamais vu !!<br /> Tant que les déneigeuses marchent la journée c'est pas trop genant. Mais quand ils déblayent ton parking à 2 heures du mat, en bipant à chaque marche arrière, grrrrr
Répondre
F
<br /> mais qui c'est qu'est content de pas lever les genoux pour aller bosser le lendemain matin?! ;)<br /> <br /> <br />
C
Salut Flo, j'ai vu que t'avais mis le lien vers mon blog merci !! Sinon t'as vu j'ai une super bannière maintenant, je sais pas qui a fait ça mais c'est du boulot de pro ;-)<br /> <br /> Sinon ça à l'air d'aller pour le moment, pas trop stressé on dirait ! Allez zou au boulot mon cochon, t'es pas là bas pour faire des bonhommes de neige et écouter du Roch Voisine...<br /> <br /> A+
Répondre
M
Putain, les batards! Alors se sont eux qui m'ont éclaté ma bécanne! La réplique parfaite du Vélo de B.Thévenet sur le tour 1975! Dur!<br /> Très belle photo au demeurant...
Répondre